Archives de catégorie : TENDANCE CHANSON

HISSEZ HAUT

HISSEZ HAUT

(Extrait des œuvres de Mathieu VIGNAL
Sociétaire SACEM N°1487267 : Chanson)

Prendre le large, à la marée montante,

Quand ils s’en vont, c’est que la vie les capte ;

A l’horizon, des sirènes avenantes

Tentent leur chance, mais il n’y a qu’un cap …

*****

Refrain

(Alors …)

Barre le bateau, hisse le drapeau,

Droit devant, fendons l’océan ;

Demain sera beau pour les matelots

Du printemps qu’apportent les vents.

*****

C’est dans l’écume, la brise et les embruns,

Que le marin, d’un geste large sème,

Au gré des flots, tous les espoirs humains,

Tout est permis, mais il n’y a qu’un thème …

*****

Le capitaine en appelle aux vaillants

Pour les couleurs, pour porter l’amitié

Sous l’arc-en-ciel : « A mon commandement !,

Tendez la main !, car il n’y-a qu’une idée …

*****

Bon pied, bon œil, de partout on répond :

« Présent !, partant ! », c’est ici que débute

Le grand voyage, la grande migration,

De tous cotés, mais il n’y a qu’un but, …

C’est l’amour …

Tous droits réservés pour tous pays par Mathieu VIGNAL©

BALLOTTE

Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

BALLOTTE

 

On me pose, on m’oublie, je repars volontiers

Sur de nouveaux sentiers, porté par le bâton,

Au creux de son épaule, dans la complicité,

Si fier d’être là pour suivre le Vagabond.

***************************************************

                       Refrain

Je suis un baluchon qu’il amène partout,

Fidèle compagnon, il me porte, il m’emporte ;

Parti pour un nouveau jour d’espoir, jour des fous,

Une nouvelle histoir’ sitôt passée la porte.

***************************************************

J’ai vu d’immenses foules, et des villes endormies

Où d’étranges voleurs fouillaient dans les poubelles ;

J’ai vu de sombres loups cacher des érudits,

Responsables sans nom qui craignent les rebelles.

 

J’ai vu des gens peureux, malmenés par la vie,

Qui n’osent même plus saluer l’inconnu ;

J’ai vu des forteress’s dans des quartiers qu’on dit

Sécurisés, blindés ; attention : « Tir à vue ! ».

 

J’ai vu dans la forêt les animaux sauvages,

Je me suis étonné de leur simplicité ;

Je n’ai vu, en forêt, rien du triste carnage

Où nous croyons bâtir un monde équilibré.

 

(puis quand)

J’ai vu des gens heureux, sur la foule, le carnage,

Et les portes s’ouvrir pour leur tendre la main,

Des érudits, des loups qui hurlaient au partage,

Je sais que ce jour là, (toi, …, toi !, …) tu n’étais pas très loin.

 

**************************LOGO*******************************

C’EST DUR DUR

Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

C’EST DUR DUR

 

Comme chaque matin

Tu t’es l’vé, t’as bossé,

Trimé, trinqué pour rien,

La routin’ imposée.

***********************

………Refrain

C’est dur dur au boulot                  (Vers qui change après chaque couplet pour annoncer le refrain)

Tu voudrais t’échapper

D’tout’ façon t’as pas l’choix,

Toujours le mêm’ refrain :

« Il faut payer le prix ! » ;

Te laiss’s pas enfermer

Par tout ce qu’on te dit,

Surtout ne lâche rien !

************************

Tu t’es mis au volant,

T’as roulé, t’as roulé,

Des chauffards, des radars,

Voici le traquenard :

C’est les flics au tournant,

Et bonjour le bazar !

*************************

C’est dur dur sur la route …

*************************

Vacances dans le prè,

Que l’attente fut longue,

Mais on t’a vu venir,

Z’ont flairé les billets,

Touriste vache à lait

Paye au prix fort ses tongs ;

T’es rentré, sans mentir,

Plumé comm’ un poulet.

*************************

C’est dur dur en vacances …

*************************

Retour à la maison

La douceur du « chez nous »,

Mais le grand tintamarre

Impos’ encor’ sa loi,

C’est presqu’une mission

De rester malgré tout ;

Quand au plaisirs du soir

N’en parlons même pas !

**************************

C’est dur dur au plumard …

**************************

Final’ment, tous compt’s faits,

Pour tromper les radars,

Pour payer tes PV,

Pour repartir plus tard,

Pour revoir les copains,

Pour pouvoir respirer

Quand revient le matin,

… T’es retourner bosser !

****************************

C’est dur dur au boulot …

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************

DU BLUES

Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

DU BLUES

 

Tam tam des savanes,

Djembé, djembé !,

Négro spiritual,

Djembé, djembé !,

Départ des savanes,

C’est music survival.

***********************

……..Refrain

C’est du blues, de l’afro,

C’est du bon, c’est du black !,

C’est du blues, du l’afro,

De l’américain noir !

*************************

 

Du jean coca cola,

Le mixing black, blanc, blues

Sortit droit du fracas

Des cultures et du flouz,       (Là, …)

 

Le blues a surmonté

La faim, la peur du soir,

La trait’, les négriers,

Il a porté l’espoir,                           (Lui, …)

 

Quelques notes suffisent

A saturer l’espace,

Quelques notes qui-attisent,

Qui fascinent et qui passent,        (Oui, …)

 

Pourquoi tant de souffrances ?,

Pourquoi tant de non-dit ?,

Pourquoi tant d’ignorance ?,

Dit’nt leur que c’est fini !               (Car, …)

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************

 

ARMAGEDDON

Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

ARMAGEDDON

                 ou

Pour un monde meilleur

 

T’y crois mais c’est bidon,

Dans ce monde pourri

Les initiés sont

Ceux qui savent le prix,

 

Armageddon le monde attend du bien !

 

Patrons licenciés,

T’y crois pas, ball’ et match !,

Parachutes dorés

S’ouvrent pas, c’est le crash !

 

Armageddon, le monde trembl’ enfin !

 

La finance balance,

Les sauriens s’entretuent,

Les dessous de la chance

Se trouvent mis à nu.

 

Armageddon, le monde trembl’ enfin !

 

C’est le retournement,

L’Inquisition renaît

Au culte de l’argent,

Détruit l’impunité.

 

Armageddon, le monde chang’ enfin !

 

Le grand chambardement

Abolit les images

Et rend le sentiment

Que els chefs sont des sages.

 

Armageddon, le monde chang’ en bien !

 

Le pouvoir est ce qui

Fait refuser misère,

Accepter l’affranchi,

Partager comm’ un frère.

 

Armageddon, les monde est mieux, …, enfin !

 

Chacun trouve sa plac’

Dans la grand’ unité,

Tous pour toute la classe

Si cela peut l’aider.

 

Armageddon, victoire enfin du bien ! (Bis)

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************

COMMENT S’AIMER

 Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

COMMENT S’AIMER

 

Morsures et déchirures,

J’ai cru t’aimer, j’ai cru

Que ce cadeau du ciel

Etait tombé pour moi ;

C’était hier, pourtant

Je t’aimais, je n’sais plus

Si j’ai plus mal que froid

Je n’sais plus si c’est toi.

*********************

……Refrain

Alors qui nous dira

comment s’aimer

Se désirer, sentir

L’autre venir,

Donner un peu, surprendre,

Imaginer

Cultiver le mystère

Pour le plaisir.

**********************

 

Du primaire au primal,

C’était bestial,

Du fœtus à l’enfant,

Terres nouvelles,

On s’est perdu de vue

Jusqu’au fatal,

Voici des inconnus

Sans passerelle.

 

De l’amour littéraire

A celui de la plage,

L’aventurier désarme

Avant de reculer ;

Du roman vers la vie

On à tourné la page

Et nous ne savons plus

Pourquoi continuer.

 

Quand l’autre est adversaire

Où est demain ?,

Lorsque tu ne sais plus,

Désemparé,

Tu restes seul, pourtant

C’est une main

Tendue pleine d’amour

Et d’amitié.

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************

DE TACHES D’EAU EN TACHES DE SANG

 Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

DE TACHES D’EAU

                   EN TACHES DE SANG

 

De tâches d’eau en tâches de sang,

Par les massacres au nom de l’argent,

 

L ‘armée nous a formé.

 

De marres d’eau en marres de sang,

Par le profit tu deviendras grand,

 

Chemin de société.

 

De toi à moi, si tu comprends,

Le filet d’eau devient torrent ;

De toi à moi on nous apprend

Qu’il nous faut détester les gens.

 

Mais qu’est ce que tu veux faire

Dans ce monde qui tourne à l’envers ?,

Mais qu’est ce que tu veux faire

Tous seul au fin fond de cet enfer ?

 

Le petit bébé qui pleurait,

Qui de nous autres dépendait,

 

Va se mettre à crier.

 

Le petit enfant qui jouait,

Jeux innocents à la récré,

 

Va se mettre à tuer.

 

Mais pour pouvoir devenir grand

La première leçon est aussi la dernière ;

 

Et n’oublie pas au cours du temps,

Si tu n’écrases pas, tu resteras derrière.

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************

PETIT A PETIT

 Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

PETIT A PETIT

 

Du sable entre tes doigts

Les jours défilent ;

Rien ne tient, tout s’en va,

Trop difficile,

Tu crois tenir enfin

Un bout de vie

Mais on ôte le pain

De tes envies.

*********************

……Refrain

C’est petit à petit

Qu’ell’ te brise,

Et petit à petit

Tu t’enlises,

Tout petit à petit

Tu lach’s prise,

C’est petit à petit

Que tu glisses

Et tu glisses …

**********************

 

Alors double la mise,

Essaie en vain

Le jackpot, les valises,

C’est ton destin,

On t’a dit, …, t’y a cru,

C’était bidon,

On t’a mangé tout cru,

Pauvre dindon.

 

Ca t’attire, ça t’aspire,

Grande illusion,

Qu’on déteste, qu’on désire,

De tout’ façon

C’est du machiavélique,

Usurpation,

Satanée mécanique,

Et dérision.

 

Tu balises, c’est la crise,

Ta vie t’échappe,

Tu leur dis : « Je maîtrise ! »

Comm’ une étape,

« Je suis debout, vivant,

Regardez-moi ! »

Tu leur dis mais pourtant

Tu n’y crois pas.

 

Ton projet, c’est voler

Un peu d’repos,

Projet de détourner

Un peu d’espoir,

Mais tu-as dû renoncer,

C’était trop beau,

Pas pour toi, réservé

A ceux d’en haut.

 

Fin sur refrain

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************

LE SOUND

 Mathieu VIGNAL  salue votre visite sur ASA-PHOTO-VIDEO

LE SOUND

 

Prononcer les « on » et « onne » en fin de vers en « onnn » en appuyant sur le « n », sauf pour dernier couplet.

 

Ta vie, c’est quoi

Si ça reste sans voix,

Ta vie, c’est quoi

Si ça ne sonne pas ?

***************************

………Refrain

Alors faut qu’la vie sonne

Car ce qui sonne est bon,

Que ça sonne et t’étonne,

Qu’ça détonne et … come on !

****************************

 

Quand le son donn’ le ton

Et vient remplir l’espace,

C’est tournée du patron,

C’est bonjour le palace !

 

Eh, toi ! viens voir du sound

Que tu ne connais pas,

C’est du sound underground,

C’est du son de là-bas.

 

OK pour le bloc-son,

Le black son, black sound blues

Négatif au boxon,

Négatif aux partouzes.

 

Tu dis « Mais c’est bon sound ! »,

Du son pour qu’ce soit bon !,

Y a que le sound qui count,

Sans le son c’est trop con.

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************

LA CITE DE DEMAIN

Mathieu VIGNAL est heureux de vous accueillir sur ATOUT-PRO

LA CITE DE DEMAIN ?

 

Tous ces gens dans les rues

Qui se bronzent à poil,

Prélassent leurs corps nus

Tout au long des trottoirs.

 

Caniveaux s’écoulant

En remous argentés,

En rus d’eau clapotant

Devant les marchepieds.

 

Dans ce torrent limpide

D’un flot frais et glacé,

Sans songe insipide

Les gens trempent leurs pieds.

 

D’une bouche d’égout

A la bouche suivante,

C’est les truites qui jouent,

Nageoires frémissantes.

 

Sur les feux tricolores

Du linge est étendu ;

Carrefours insonores,

L’énervement perdu.

 

Désertés les bureaux,

Horaires disparus,

Et un triste métro

Qui ne nous attend plus.

 

Les gens sont des  enfants,

Les vestig’s des jouets,

A disparu le sens

Des mots « se dépêcher ».

 

La cité de demain

Sera t’elle paradis,

Déchéance incertaine, …

 

…, nul ne nous l’a prédit !

(Mathieu Vignal)

**************************LOGO*******************************